Testaments

« Nous nous spécialisons dans la rédaction de testaments, particulièrement important pour les citoyens et résidents étrangers, particulièrement lorsqu’une partie ou tous les biens sont situés en Israël. »

Testaments selon la loi israélienne

Le droit israélien d’héritage traite de la rédaction du testament couvrant la totalité des biens du testateur (la personne effectuant le testament). Etant donné qu’aucune partie d’un bien n’est garantie à l’épouse ou les descendants selon la loi israélienne, les testateurs peuvent laisser des instructions concernant tous leurs biens sans avoir à laisser une partie du bien à des bénéficiaires particuliers.

Pertinence de la loi sur les citoyens étrangers / résidents

Lorsqu’un testateur laisse un bien à une personne n’étant pas citoyen ni résident en Israël, il est important que pour les biens en Israël, le testament soit préparé selon la loi d’Israël en relation avec le droit privé international, c’est a dire, le testament doit être rédigé selon les lois relative à la propriété en Israël qui sera applicable par homologation.

Le droit d’héritage israélien couvre les différentes situations et les ordres juridiques, y compris la loi israélienne ou la loi sur le lieu de résidence du donateur ou du bénéficiaire. Par conséquent, lorsqu’un testament est préparé, il est nécessaire de vérifier qu’il corresponde aux lois qui seront applicables lorsqu’il sera homologué.

Nous sommes spécialisés dans la rédaction de testaments pour israéliens et citoyens étrangers et résidents étrangers, ce qui est particulièrement important lorsqu’une partie des biens ou tous les biens sont situés en Israël.

HOMOLOGATION ET CONTESTATION DE TESTAMENT

« Nous sommes spécialisés dans la gestion de contestation de testaments et de procédures auprès des tribunaux des Affaires Familiales »

Contestation de testament

En Israël, il est possible de contester un testament en homologation. Il existe un certain nombre de motifs permettant d’entamer une telle action – le motif le plus commun est lorsque le testateur n’est pas en état de comprendre la signification du testament. D’autres motifs seront liés à une influence injuste exercée sur le testateur ou la participation au processus d’héritage.

Procédure à la cours

En Israël, la procédure de contestation de testament s’effectue auprès des tribunaux aux Affaires Familiales. Lorsqu’il existe plusieurs moyens d’interpréter le contenu du testament, la cours est responsable de la détermination de la validité du testament et de son interprétation, selon la compréhension crédible des volontés du testateur.